Androïde


Salut,
Un message pour avoir de tes nouvelles, ça fait longtemps, qu’est-ce que tu deviens ?
---
Hi,
je suis très occupé. Mon patron me pressurise. Toi comment tu vas ?
---
Je vais bientôt me marier et je voulais t’inviter. J’inscris une place ou deux ?
---
Félicitation. Tu es un chanceux ! Moi je suis sur liste d’attente. Avec trois femmes pour neuf hommes, je pense que je vais attendre longtemps. T’es vraiment un veinard !
---
Qu’est-ce que tu veux, elle a choisi selon la compatibilité de nos gènes et au final, je lui ai tapé dans l’œil. Les Cupidons se donnaient la main, tout ça, tout ça… Bon, je suis content de te compter parmi mes invités, mais tu es sûr pour la deuxième place ? Tu peux venir avec une androïde, j’en ai déjà cinq d’inscrites.
---
C’est pas mon truc, mais je vais y réfléchir. Et ta femme, ça ne la dérange pas ?
---
Non, elle est pour l’intégration des minorités, quelles qu’elles soient. Et puis ça lui fait des copines en plus. Les androïdes sont faciles à vivre, elles ne font pas dans le contrôle, la compétition, ces choses-là. D’après ce qu’en dit ma femme, elles posent les bonnes questions et écoutent bien. Elles sont toujours d’accord pour aider, très efficaces et amicales.
---
On se voit à ton mariage. Ne sois pas surpris, j’ai maigri et j’ai adopté le style Bouariste.
---
OK.



Hello,
Comment vont les tourtereaux ? Le voyage dans les étoiles c’étaient bien ?
---
Salut,
Oui, oui, super. Nous avons fait le meilleur choix pour un voyage de noces. L’apesanteur, c’est le pied intégral ! Et toi, finalement ce nouveau prototype, tu t’y es fait ? Il parait que l’on ne voit pas de différences ?
---
C’est pas faux. Il faut aimer le style chien-chien qui te suit partout et qui attend tout le temps tes ordres, mais bon j’ai trouvé l’astuce pour programmer un planning à la semaine afin qu’elle soit plus autonome. Elle fait ce qu’il faut sans que je ne dise plus rien, seulement pour le prix cela revient tout de même plus cher qu’un employé de maison, et au final cela prend un job à un humain !
---
Je vois que l’amour n’est pas au rendez-vous, pourtant elle est super bien roulée. Tu l’as commandée selon tes choix, ou tu as laissé faire le sort ?
---
Un peu des deux. En fait, tout est une question de prix, et à moins de savoir hyper bien se servir d’un logiciel de portrait, ils font les choses à ta place. Tu mets des priorités sur les caractéristiques générales : taille, poids, couleur des yeux, forme des cheveux, ces trucs-là. Mais après pour affiner il faut ajouter des options et les délais d’attente s’allongent…
Ton mariage, c’était l’occasion d’essayer.
J’avoue, j’étais agréablement surpris, moi qui pensais passer pour un original !
---
Tu parles de ton absence de cheveux ou de ton solo au micro ? Lorail avec sa mère porteuse qui la suivait partout, elle, elle passait pour une originale. Ce truc de faire faire ces enfants par des androïdes, ça me dépasse.
Les couveuses, c’est couteux, mais ça suffit pour relancer la natalité, pas besoin de trimballer son fœtus partout avec soi. Le voir à travers la paroi synthétique, je trouve ça déplacé !
Ma femme était d’accord. On n’aura pas ça, sur les enregistrements de notre mariage.
---
Tout le monde n’a pas la chance de former un vrai couple. Toi, tu n’auras pas à spéculer comme un dingue pour te payer un môme !
---
Personne ne veut plus faire d’efforts.
---
L’androïde, je n’arrive pas à m’y faire. C’est pratique, c’est efficace, mais c’est froid. Et quand elle me sort des trucs tout prêts censés me valoriser, ça m’énerve.
---
Allez, arrête, elles font tout de même moins d’histoire. Et puis, s’il n’y avait pas ces modèles, il y aurait encore plus de prostitution et de génitoplastie. Tu as vu les derniers scandales ?
---
Oui, rien ne me choque plus.



- Allo ? J’ai besoin d’un avocat, tu peux m’aider ? C’est urgent.
- Qu’est-ce qui se passe ? Cela fait un moment que je n’ai plus de message. C’est quoi ce numéro. T’es où ?
- Écoute, j’ai pas beaucoup de temps, juste si tu peux me trouver un bon avocat. Même par le net, il suffit qu’il se connecte au ministère de la Justice, qu’il donne mon nom, il aura accès à toute l’affaire.
- OK, je fais ça, mais dis-m’en plus, je m’inquiète.
- C’est mon patron… J’étais tellement hors de moi. J’ai poignardé l’androïde… C’est légal, seulement c’était une conne de prospectrice de chez Maria1000. J’ai pas compris quand elle a crié. Je voulais juste qu’elle se taise. J’ai pas réalisé, même avec le sang, j’étais trop énervé. Ils l’entendent, mais elle porte plainte …
- C’était pas un robot !?
- Si, mais pas à plein temps. Ils créaient une copie, les clones de femmes existantes, c’est comme ça qu’ils y gagnent sur le modelage. Ils se sont foutus de moi.
- Elle est morte ?
- Non, juste dans un coma artificiel. Ils vont lui greffer un nouveau rein, elle s’en remettra… Tu te rends compte, elle me colle un procès, putain, c’est elle qui m’embrouille et elle me colle un procès ! Une prospectrice qui faisait une étude sur l’offre et la demande, une étudiante en comportement humain. Super le comportement humain ! Faut que je raccroche, je vois le psy. Il doit établir, je te cite cette connerie : l’influence sur mon psychisme d’une relation homme-androïde !

Sandre TOARIIN Janvier 2015

Soutenu par

SIGMA-VISION.COM

Demo

Sandre TOARiiN

Lui écrire...

Nouvelles - Livres

A propos de ce site...

eBooks

à partir de 3.00€

Ce site est encore en construction, c'est pourquoi vous trouverez parfois des espaces un peu vide ou mal présenté. Le contenu est intégralement soumis aux droits d'auteurs

Demo